Cette nouvelle formation est offerte conjointement par l’ADGMRCQ et l’ADMQ. Cliquez ICI pour s’inscrire.

DATES :

23 mai 2024, de 9h00 à 10h30

DURÉE :

1h30

COÛT :

Membre (ADGMRCQ ou ADMQ) : 135$ plus les taxes applicables

Non membre : 260$ plus les taxes applicables

FORMAT :

Webinaire – Le lien vous permettant d’accéder à la formation en visioconférence vous sera acheminé ultérieurement.

CLIENTÈLE VISÉE :

La formation s’adresse aux gestionnaires et responsables des demandes relatives à la CPTAQ au sein des municipalités locales et des MRC (directeurs généraux, greffiers, directeurs de l’urbanisme, etc.).

DESCRIPTION :

La Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (LPTAA) a fait l’objet de modifications importantes entrées en vigueur le 9 décembre 2021. Suivant ces modifications, les municipalités locales ne peuvent plus présenter elles-mêmes de demandes d’exclusion de la zone agricole à la CPTAQ, puisque les demandes doivent désormais provenir des MRC. Celles-ci sont désormais appelées à décider des projets qui feront l’objet d’une demande acheminée à la CPTAQ et en corollaire, des projets qu’elle ne portera pas devant cet organisme administratif. Comment cette nouvelle procédure se traduira en pratique? Quels sont les critères à analyser pour prendre la meilleure décision au sujet d’un projet d’exclusion présentée par une municipalité locale?

Cette formation permettra de mieux comprendre :

  • La nouvelle procédure pour une demande d’exclusion de la zone agricole
  • La compétence de la MRC en matière de demande d’exclusion de la zone agricole
  • Les critères à analyser pour prendre une décision suivant une demande d’une municipalité

FORMATEURS :

Me François Montfils et Me Anthony Delisle, avocats au cabinet Therrien Couture Joli-Coeur s.e.n.c.r.l.

Source : ADGMRCQ

Afin de soutenir les efforts du milieu municipal dans l’atteinte de ses objectifs de lutte contre les changements climatiques, le gouvernement du Québec investit 500 millions de dollars sur 5 ans par le biais du programme Accélérer la transition climatique locale (ATCL). Ce programme comporte deux volets :

  • Le volet 1 vise à soutenir les organismes municipaux dans l’élaboration de plans climat;
  • Le volet 2 vise à appuyer la planification et la mise en œuvre de projets issus des plans climat.

Cet investissement permettra notamment aux organismes municipaux d’élaborer des plans climat et d’accélérer la réalisation de projets contribuant à renforcer la résilience de leurs communautés face aux impacts des changements climatiques, de même qu’à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les organismes municipaux pourront d’ailleurs compter sur le soutien actif de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) dans cette démarche, y compris pour l’élaboration de plans climat et la mise en œuvre des projets qui en découleront.

Citations :

« La participation du milieu municipal est essentielle pour atteindre les objectifs climatiques du Québec. En lançant ce nouveau programme, nous souhaitons que le milieu municipal se mobilise rapidement, et qu’il utilise ces nouvelles ressources pour élaborer, planifier et mettre en œuvre des plans climat ambitieux, à la hauteur des défis que représentent les changements climatiques. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides

« Dans la Déclaration de réciprocité signée avec les gouvernements de proximité, en décembre, le gouvernement du Québec s’est engagé à soutenir à l’échelle locale l’adaptation et la transition climatiques. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’honorer notre engagement en investissant, d’abord et sans tarder, pour le développement et la mise en œuvre de plans climat. Les projets qui en découleront seront également financés par notre gouvernement. Grâce à ce grand travail de collaboration, nous prenons part à la création de milieux de vie durables et résilients, partout au Québec. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

« À titre de porte-parole des régions, la FQM est heureuse de voir sa proposition se concrétiser aujourd’hui. Les MRC sont les mieux placées pour analyser les effets des changements climatiques sur leur territoire; le financement qui leur sera accordé leur permettra la conception d’un plan de lutte concret contre ceux-ci. La concomitance avec la révision des schémas d’aménagement permettra l’adoption de plans efficients dans toutes les régions du Québec. Avec son équipe d’ingénierie de plus de 60 professionnelles et professionnels, la FQM accompagnera les MRC à chaque étape de cette démarche avec un soutien professionnel de qualité, affirmant ainsi notre volonté collective de bâtir des communautés résilientes et de contribuer activement à la lutte contre les changements climatiques. »

Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog

« Les événements climatiques extrêmes nous rappellent l’importance et l’urgence d’adapter nos territoires et nos infrastructures. La Déclaration de réciprocité, signée en décembre dernier, témoigne de l’engagement du gouvernement à soutenir les efforts des gouvernements de proximité. Les municipalités, en première ligne, sont les mieux placées pour mettre en œuvre des initiatives concrètes d’adaptation. L’UMQ continuera de collaborer avec le gouvernement du Québec pour assurer la mise en œuvre du programme afin de répondre aux objectifs et aux priorités des municipalités. Collectivement, soyons ambitieux pour nos communautés et les générations futures! »

Martin Damphousse, président de l’UMQ et maire de Varennes

Faits saillants :

Source : Gouvernement du Québec

La date limite d’inscription à la formation est le 8 février.

LA PERCEPTION DES CRÉANCES MUNICIPALES : LES RESPONSABILITÉS D’UNE MUNICIPALITÉ LOCALE ET DE LA MRC

DATES :

Donnée en deux séances les 13 et 20 février 2024, de 9h00 à 12h00, en visioconférence.

COÛT :

Membre ADGMRCQ ou ADMQ : 335 $ plus taxes applicables

Non membre : 460 $ plus taxes applicables

CLIENTÈLE VISÉE :

La formation s’adresse à tout employé d’une MRC ou d’une municipalité locale, impliqué dans la perception de créances municipales ou dans le processus de vente pour non-paiement de taxes.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

S’inscrire en ligne ICI

L’Association des directeurs généraux des municipalités régionales de comté du Québec (ADGMRCQ) est heureuse d’annoncer la nomination de M. Alain Lapierre au poste de directeur général.

Fort de 26 années d’expérience dans le milieu municipal, M. Lapierre possède une excellente connaissance du rôle, des responsabilités ainsi que des enjeux et défis des MRC. Il a été conseiller municipal à la Ville de Sept-Îles pendant 12 ans et a été directeur général de la MRC de Sept-Rivières pendant 14 ans. Au cours de cette période, il a représenté les MRC de la Côte-Nord au niveau des ententes régionales et de la CAR. Il a également été jusqu’à tout récemment membre du conseil d’administration et trésorier de l’ADGMRCQ. Très impliqué dans son milieu, M. Lapierre a siégé à de nombreux conseils d’administration, dont le CLD, la SADC, le Cégep de Sept-Îles, l’URLS Côte-Nord. Son profil, jumelé à son dynamisme sans équivoque, permettra de poursuivre l’impulsion donnée à l’Association.

Convaincu que l’arrivée de M. Lapierre permettra à l’association de poursuivre son essor en matière de services aux membres et de continuer de faire progresser son rayonnement auprès des partenaires, M. Joffrey Bouchard, président de l’ADGMRCQ, est heureux de l’accueillir et lui souhaite bonne chance dans ce nouveau défi.

M. Lapierre succède ainsi à M. Jacques Laberge, qui a annoncé dans la dernière année qu’il prendra sa retraite le 30 avril prochain. M. Laberge demeurera parmi nous jusque-là à titre de conseiller spécial. En plus de permettre une transition harmonieuse et efficace, il pourra également prendre en charge certains dossiers spécifiques permettant à notre regroupement de démarrer l’année 2024 avec beaucoup d’entrain. M. Laberge aura été un acteur important d’un grand nombre de chantiers au cours des trois dernières années.

Source : ADGMRCQ

L’ADGMRCQ a le plaisir d’offrir à nouveau à ses membres et à leurs gestionnaires l’opportunité de faire partie d’une troisième cohorte de formation de ce programme élite de certification à tarif exclusif de 1995$ (tarif régulier de 5595$) tout en favorisant le réseautage entre ses membres provenant des MRC du Québec. Le premier groupe exclusif mis sur pied a été un réel succès. De ce groupe a découlé une deuxième cohorte cet hiver qui est complet. De plus il y a déjà  dix inscriptions pour un troisième groupe au printemps 2024.

Unique en son genre, ce programme de Certification en leadership et habiletés de direction offert conjointement avec l’Institut de leadership du Québec et la Formation continue de l’Université Concordia a été élaboré en collaboration avec des enseignants et des chefs de file dans leur milieu.

Cette certification a pour objectif principal de développer des leaders efficaces aptes à mobiliser des équipes, à régler des conflits, à affronter le changement avec compétence et à relever les défis auxquels leur propre organisation est confrontée tout en favorisant un climat propice et favorable aux échanges des meilleures pratiques et réseautage entre participants.

Clientèle cible: Cette certification est destinée aux individus qui occupent des postes à responsabilités et/ou de gestion.

  • 37 HEURES DE FORMATION EN LIGNE (en 10 demi-journées)
  • 6 FORMATEURS ET 5 INTERVENANTS DE RENOM
  • 1 DIPLÔME OFFERT PAR L’INSTITUT DE LEADERSHIP EN PARTENARIAT AVEC L’UNIVERSITÉ CONCORDIA

Vous pouvez nous faire connaître votre intérêt à cette certification en communiquant directement avec Mme Marie-Claude Viau à l’adresse suivante mcviau@institutleadership.ca , en mentionnant que vous êtes membres de l’ADGMRCQ.

Certification en leadership et habiletés de direction

LA GESTION PAR LES FORCES

  • Comprendre ce qu’est une force.
  • Connaître les moyens d’identifier les forces de ses clients/de son personnel.
  • Connaître ses propres forces (passation préalable d’un questionnaire gratuit disponible sur Internet) et mieux les mettre à profit.
  • Réaliser les étapes pour développer l’utilisation des forces au travail.
  • Prendre connaissance de différentes implantations de la gestion par les forces en milieux réels.

LES HABILETÉS DE COMMUNICATION

  • Communiquer de façon claire et significative la vision et les résultats attendus.
  • Rendre ses présentations orales et écrites plus efficaces et plus convaincantes.
  • Se préparer pour une présentation devant des collègues, des patrons, un client ou le conseil d’administration.
  • Se démarquer et augmenter ses chances de faire bonne impression et d’influencer son auditoire.
  • Consolider son équipe grâce à une communication relationnelle.

LA GESTION DU STRESS ET L’INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE

  • Modèle de gestion de l’anxiété et de négativité au travail.
  • Fournir des outils avancés de communication verbale et non verbale et désynchronisation du message. Comprendre le phénomène de « court circuit » du cerveau rationnel.
  • Reconnaître les symptômes du stress et leur impact sur la santé, les fonctions intellectuelles et la capacité de résoudre des problèmes.
  • Identifier les meilleures approches pour gérer les situations stressantes.
  • Identifier des stratégies internes et externes pour demeurer concentré, gérer les frustrations et prendre les meilleures décisions.

LA MOBILISATION DES ÉQUIPES

  • Développer des relations, mobiliser et encadrer les employés.
  • Accroître le niveau de performance d’une équipe.
  • Stimuler et appuyer ses employés afin qu’ils atteignent leurs différents objectifs.
  • Réussir à développer des leaders dans son organisation.
  • Inspirer et diriger dans des circonstances difficiles.
  • Réussir à augmenter constamment l’engagement et la productivité de son équipe.
  • Créer un climat de travail mobilisateur pour son équipe.
  • Reconnaître l’importance de la reconnaissance pour la performance de l’organisation.
  • Comprendre les caractéristiques fondamentales de la bonne reconnaissance.
  • Implanter de façon judicieuse ces pratiques au sein de son organisation.

LE COACHING D’ÉQUIPE

  • Qu’est-ce que le coaching d’équipe?
  • Utiliser les notions de neurosciences pour maximiser les liens interpersonnels.
  • Comment maintenir une mentalité de croissance.
  • Développer des liens de confiance, même à distance.
  • Se familiariser avec des pratiques qui favorisent l’excellence des équipes.
  • Ingrédients essentiels pour démarrer son équipe virtuelle.
  • Le coaching à distance.
  • Les meilleures pratiques de reconnaissance et de rétroaction.
  • Maintenir la motivation et la mobilisation: le principe du progrès.

LES HABILETÉS POLITIQUES ET L’INFLUENCE

  • Réussir à influencer les différents intervenants de son organisation.
  • Faire accepter ses différentes demandes auprès de la direction de son organisation et auprès de ses partenaires.
  • Connaître les meilleures stratégies pour devenir un acteur efficace au sein de son organisation.
  • Connaître les meilleures techniques pour créer des alliances stratégiques et les faire durer.
  • Faire valoir ses idées et rallier les différents intervenants autour de ses projets.
  • Devenir un acteur stratégique et éthique.
  • Réussir à exercer son influence en situation complexe.

LE COURAGE MANAGÉRIAL

  • Améliorer la notion de courage managérial et de son importance.
  • Apprécier son propre degré de courage et identifier les éléments à améliorer.
  • Mettre en œuvre des outils d’impact et de prise de décision.
  • Favoriser le courage en équipe.
  • Contribuer positivement au développement d’une culture de courage.

Les administrateurs sont d’avis que chaque région administrative comprenant des MRC doit avoir un représentant au conseil. Il a donc été convenu de procéder à un redécoupage des sections dès le printemps 2024 avec un projet de modification des règlements généraux qui fera l’objet d’un avis de motion détaillé et qui sera soumis aux membres pour approbation lors d’une assemblée générale spéciale tenue avant l’AGA.

Ainsi, les affaires de l’ADGMRCQ seront administrées par un conseil composé de 17 administrateurs dont la provenance est la suivante :

Un président élu par l’Assemblée générale ;

Un vice-président élu par l’Assemblée générale ;

Un représentant pour chacune des 14 sections décrites plus bas ;

Le président ex officio : poste occupé par un ex-président de l’Association qui est membre en règle.

 

DESCRIPTION DES SECTIONS :

SECTION 1 : Outaouais (07)

SECTION 2 : Laval (13) et Laurentides (15)

SECTION 3 : Abitibi-Témiscamingue (08) et Nord-du-Québec (10)

SECTION 4 : Lanaudière (14)

SECTION 5 : Mauricie (04)

SECTION 6 : Saguenay-Lac-Saint-Jean (02)

SECTION 7 : Capitale-Nationale (03)

SECTION 8 : Côte-Nord (09)

SECTION 9 : Estrie (05)

SECTION 10 : Montréal (06) et Montérégie (16)

SECTION 11 : Centre-du-Québec (17)

SECTION 12 : Bas-Saint-Laurent (01)

SECTION 13 : Chaudière-Appalaches (12)

SECTION 14 : Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (11) »

Année d’élection au conseil d’administration :

  • Présidence et vice-présidence, aux années paires ;
  • Administrateurs des sections 1, 3, 5, 7, 9, 11 et 13, aux années impaires ;
  • Administrateurs des sections 2, 4, 6, 8, 10, 12 et 14, aux années paires. »

L’élection des administrateurs des nouvelles sections paires se tiendra en 2024, tandis que l’élection des administrateurs des nouvelles sections impaires se tiendra en 2025.

Le tableau des années d’élection au CA 2024 peut être consulté en cliquant ICI.

Tarifs d’adhésion à l’ADGMRCQ

Lors de la séance du conseil d’administration du 30 novembre dernier, l’ADGMRCQ a réajusté les tarifs d’adhésion à l’Association pour l’année 2024 en fonction de l’augmentation du coût de la vie et de l’amélioration des services aux membres, soit :

  • 1er membre : 760$
  • 2e et 3e membre : 380$
  • Membre associé : 760$
  • Membre émérite : 25$ (aucun changement)

Tarifs du colloque d’avril 2024

D’autre part, considérant l’augmentation substantielle des coûts reliés à l’organisation d’événements depuis la fin de la pandémie et dans le but de maintenir la qualité de ses colloques, les tarifs d’inscription au colloque du printemps 2024 à Québec sont les suivants :

  • Membre – avec rabais : 625$ (inscription hâtive)
  • Membre – tarif régulier : 675$
  • Non membre :  800$

LES PARTICULARITÉS ET LES RÈGLES DE FONCTIONNEMENT D’UNE MRC : CE QU’IL FAUT SAVOIR

DATES :

26 janvier et 2 février 2024, de 9h00 à 12h00

DURÉE :

6h00 (offert en 2 blocs de 3h00)

COÛT :

Membre : 325$ plus les taxes applicables

Non membre : 450$ plus les taxes applicables

INSCRIPTION :

https://www.adgmrcq.ca/evenements-et-formations/activites/formation/ 

FORMAT :

Webinaire

Le lien vous permettant d’accéder à la formation en visioconférence vous sera acheminé ultérieurement. 

CLIENTÈLE VISÉE :

La formation s’adresse à toute personne qui exerce la fonction de directeur général, greffier-trésorier, directeur général adjoint ou greffier-trésorier adjoint d’une MRC. Elle vise autant ceux qui sont nouvellement entrés en fonction que ceux qui veulent revoir ou parfaire leurs connaissances en lien avec leur rôle. Elle peut également être offerte aux adjoints à la direction.

DESCRIPTION :

La fonction de directeur général d’une MRC comporte une multitude de responsabilités administratives liées à la gestion du territoire et qui sont encadrées par une panoplie de lois et règlements.

Lors de cette formation, il sera précisé plusieurs aspects particuliers qui régissent les MRC et qu’un directeur général ou un directeur général adjoint doivent savoir (ou revoir). Seront notamment expliquées et discutées, certaines modalités liées à la tenue des séances du conseil des MRC (et à la prise de décisions), le processus d’adoption des résolutions et règlements, les modalités d’élection du préfet, d’exercice de certaines compétences, certaines règles particulières en matière de gestion contractuelle, de délégation du pouvoir de dépenser, etc. Les notions juridiques exposées sur les différents sujets seront agrémentées de nombreux exemples et d’échanges avec les participants.

FORMATRICE :

Me Mireille Lemay, Avocate au cabinet Tremblay Bois

ME MIREILLE LEMAY compte plus de 20 ans d’expérience au sein du « Groupe Municipal – Environnement – Expropriation » du cabinet Tremblay Bois, avocats. Elle conseille plusieurs organismes municipaux en droit civil, municipal, agricole et environnemental en plus de les représenter devant les tribunaux civils et administratifs. Conférencière bien connue, elle demeure à l’affut des derniers développements législatifs et jurisprudentiels pour proposer des solutions concrètes et complètes aux enjeux municipaux.

PLAN DE FORMATION :

  1. LES SÉANCES DU CONSEIL
  • La préparation des séances
  • L’ordre du jour
  • Le quorum
  • La présidence
  • Les délibérations
  • Le processus d’adoption des résolutions et des règlements
  • L’obligation de voter
  • Les majorités requises (double majorité, le cas particulier d’une MRC dont le préfet est élu au suffrage universel, les inscriptions au procès-verbal, etc.)
  • Le vote prépondérant
  • Le droit de veto (incluant celui prévu à l’article 203 LAU)
  • La période de questions
  • L’ajournement
  1. LES MEMBRES DU CONSEIL
  • Rôles et responsabilités (préfet et autres membres du conseil)
  • Élection du préfet
  • Destitution du préfet
  • Préfet suppléant
  1. LES COMITÉS ET COMMISSIONS
  • Les différents comités
  • La rémunération et les dépenses des membres des comités
  1. L’ÉTHIQUE ET LA DÉONTOLOGIE
  • Pour une MRC : comment ça marche ?
  1. LES COMPÉTENCES :
  • La déclaration de compétence (avec ou sans droit de retrait)
  • Le droit de retrait général
  1. LES CONTRATS
  • Pouvoirs généraux
  • Certaines contraintes légales
  • Les contrats qui comportent une dépense :
    • La loi
    • Le Règlement déléguant le pouvoir de dépenser
    • Le Règlement sur le contrôle et le suivi budgétaire
    • Le Règlement sur la gestion contractuelle

LA PERCEPTION DES CRÉANCES MUNICIPALES : LES RESPONSABILITÉS D’UNE MUNICIPALITÉ LOCALE ET DE LA MRC

DATES :

13 et 20 février 2024, de 9h00 à 12h00

DURÉE :

6h00 (offert en 2 blocs de 3h00)

COÛT :

Membre : 325$ plus les taxes applicables

Non membre : 450$ plus les taxes applicables

POUR INSCRIPTION :

https://www.adgmrcq.ca/evenements-et-formations/activites/formation/

FORMAT :

Webinaire

Le lien vous permettant d’accéder à la formation en visioconférence vous sera acheminé ultérieurement.

CLIENTÈLE VISÉE :

La formation s’adresse à tout employé d’une MRC ou d’une municipalité locale, impliqué dans la perception de créances municipales ou dans le processus de vente pour non-paiement de taxes.

DESCRIPTION :

La perception des créances municipales présente souvent des défis importants pour les organismes municipaux impliqués. Soumis à un encadrement légal strict, elle exige, de la part des gestionnaires municipaux, rigueur et vigilance.

Pour les municipalités locales qui choisissent de soumettre à la MRC certains dossiers au processus de vente d’immeubles pour défaut de paiement des taxes, les lois prévoient un partage de responsabilités entre la municipalité et la MRC. Pour assurer le succès de l’exercice, il est essentiel, pour chacun des intervenants, de bien connaître et comprendre la procédure légale et le rôle de chacun.

Lors de cette formation, seront d’abord passées en revue les règles que les municipalités locales doivent initialement appliquer pour la perception des créances (prescription applicable, paiement des taxes par un tiers, les choix quant aux modes de perception, les intérêts, la pénalité et autres enjeux). Seront par la suite expliqués en détail chacun des aspects et chacune des étapes du processus de vente pour non-paiement de taxes, ainsi que le rôle que doit jouer chacun des intervenants à l’égard de ce processus (soit la municipalité locale et la MRC).

La formation comprend un ensemble d’outils (modèles d’avis, projets de lettres, résolution, etc.) qui vous seront remis en format numérique.

PLAN DE COURS

  1. Quelques notions de base (débiteurs des taxes, prescription, l’exigibilité des taxes, les intérêts et la pénalité, le paiement par un tiers, etc.)
  2. Les modes de perception
    • Vente pour non-paiement de taxes par la MRC ou la municipalité (régie par la LCV)
      • Procédure devant la Cour municipale ou la Cour du Québec
      • Saisie et vente de biens meubles
  3. Le processus de vente pour non-paiement de taxes
  4. Conclusion

FORMATEUR :

Me Marc-André Beaudoin, avocat au cabinet Tremblay Bois

Me Marc-André Beaudoin est avocat depuis 2013 et est associé au sein du groupe de droit municipal et administratif de Tremblay Bois Avocats.

Dans le cadre de sa pratique, il est notamment appelé à conseiller de nombreuses municipalités et plusieurs organismes municipaux dans plusieurs domaines du droit. Il est également appelé à les représenter devant les différentes instances judiciaires et administratives.

En outre, Me Beaudoin collabore depuis plusieurs années à la préparation et à la dispense de plusieurs formations, ainsi qu’à la rédaction de publications diverses, qui s’adressent aux divers intervenants du monde municipal.

Le colloque conjoint de l’Association des directeurs généraux des MRC du Québec (ADGMRCQ) et de l’Association des directions du développement économique du Québec (ADDELQ) se tiendra au Centre des congrès de Saint-Hyacinthe du 25 au 27 octobre 2023.

Le programme final sera dévoilé sous peu.

Modalités d’inscription :

Veuillez remplir le formulaire en cliquant ICI.

Le nombre de places étant limité pour chacune des options d’activités pré colloque, la formule est « premier arrivé, premier servi ! »

Une facture vous sera acheminée à l’adresse courriel que vous aurez indiquée sur le formulaire d’inscription.

Coût du colloque :

Membre de l’ADGMRCQ ou de l’ADDELQ :

  • Inscription reçue avant le 25 septembre 2023 (500 $ + taxes) 574,88 $

(incluant 200 $ de frais de formation)

  • Inscription reçue à partir du 25 septembre 2023 (525 $ + taxes) 603,62 $

(incluant 200 $ de frais de formation)

Non-membre : (600 $ + taxes) 689,85 $

(incluant 200 $ de frais de formation)

Le montant comprend les activités pré colloque et les ateliers, les deux déjeuners, les deux dîners, les cocktails, le banquet du 26 octobre 2023, et les pourboires. Le souper libre du 25 octobre n’est pas inclus.

Coût supplémentaire par personne accompagnante désirant de participer au cocktail et au banquet du 26 octobre (125 $ + taxes) 143,72 $.

Politique de remboursement :

La politique d’annulation des inscriptions aux colloques et autres activités de l’Association prévoit un remboursement de 50 % à partir de la date de l’inscription. À partir du 25 septembre 2023, aucun remboursement ne sera effectué.

Réservation de chambres :

Pour réserver une chambre, vous devez communiquer directement avec l’hôtel Sheraton Saint-Hyacinthe par téléphone au 450-250-5555 ou au 1-833-250-8555.

Le tarif de groupe est de 169 $ pour la chambre régulière (1 lit King ou deux lits Queen), taxes en sus. Prendre note que ces tarifs sont valides pour une occupation simple ou double. Prévoir un supplément de 10$ par occupant (adulte) par nuit pour les occupations triple ou quadruple.

Vous devez mentionner le code du groupe « ADGMRCQ » pour avoir accès au tarif spécial offert. Tarif et bloc de chambres garantis jusqu’au 23 septembre 2023 inclusivement.

Les chambres seront disponibles dès 15h00 lors de votre arrivée et devront être libérées à 12h00 le jour de votre départ.