La MRC de Marguerite-D’Youville est heureuse d’annoncer le lancement de son plan d’action 2024-2026 pour la valorisation de la diversité culturelle sur son territoire. Ce plan d’action a été présenté aujourd’hui lors d’une rencontre de réseautage qui avait lieu à l’hôtel de ville de Saint-Amable et en présence de nombreux organismes et partenaires de la MRC. Ce plan contribuera à favoriser l’attraction, l’intégration et l’établissement durable des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles, afin que celles-ci participent pleinement à la prospérité de la région.

20240514_CO_SDE_Lancement-PAC_MRC de Marguerite-D’Youville_VF

Source : MRC Marguerite-D’Youville

Québec, le 26 avril 2024 – L’Association des directeurs généraux des municipalités régionales de comté du Québec (ADGMRCQ) est heureuse d’annoncer certaines nominations afin de combler des postes de représentant des MRC pour les comités suivants:

  • MAMH – Groupe de travail sur la valorisation de la coopération intermunicipale
    • Mme Chantale Cormier, directrice générale, MRC L’Île-d’Orléans
  • Plan national de cybersécurité du Québec
    • M. Benoît Gauthier, directeur général et greffier-trésorier, MRC Les Collines-de-l’Outaouais
  • FQM – Commission permanente du territoire
    • M. Dominick Faucher, directeur général, MRC Coaticook
  • FQM – Commission permanente de l’énergie et des ressources naturelles
    • Mme Nathalie de Grandpré, directrice générale, MRC Minganie
  • FQM – Commission permanente de la sécurité civile et publique
    • M. Normand Lagrange, directeur général, MRC Abitibi-Ouest

Nous profitons de l’occasion pour vous remercier du temps que vous consacrerez à ces représentations.  C’est sur ces implications que repose le dynamisme de notre Association.

Votre conseil d’administration

L’ADGMRCQ a tenu les 25 et 26 avril dernier à Québec son colloque du printemps.

Les membres de l’Association peuvent accéder aux présentations du colloque en cliquant sur le lien suivant : Colloques – Archives – adgmrcq

Les participants peuvent en même temps participer au sondage de satisfaction du colloque et nous faire part de leurs suggestions ou propositions pour les prochaines éditions du colloque.

L’Association remercie l’ensemble des personnes ressources pour leur aimable contribution au succès de l’événement.

Source : ADGMRCQ

Les membres de l’ADGMRCQ peuvent maintenant consulter l’étude sur la rémunération des cadres des MRC 2024 en cl1quant sur le lien suivant : Enquêtes et sondages – adgmrcq

L’objectif premier de cette enquête était d’établir des comparables relativement à la rémunération globale des emplois de cadres dans les MRC. Ces données permettent aux membres de l’Association d’avoir un portrait fiable du marché de l’emploi pour ces postes à partir duquel ils pourront revoir la structure salariale du personnel d’encadrement de leur organisation afin de mieux attirer et retenir les talents.

Du nouveau en 2024

En plus des données sur la rémunération, l’enquête 2024 collige les données sur les assurances collectives ainsi que sur les régimes de retraites des cadres des MRC.

Directeurs de services

En plus des postes de direction générale et de direction générale adjointe, l’enquête porte également sur les différents postes de cadres intermédiaires dans les MRC.

Source : ADGMRCQ

L’Association des directeurs généraux des municipalités régionales de comté du Québec (ADGMRCQ) a profité de son colloque du printemps qui a eu lieu au Manoir Victoria à Québec pour rendre hommage et souligner la longue carrière des personnes suivantes :

  • Mme Chantale Cormier, directrice générale et greffière-trésorière, MRC L’Île-d’Orléans
  • Mme Evelyne D’Avignon, directrice générale, MRC La Vallée-du-Richelieu
  • Mme Karine Horvath, directrice générale et greffière-trésorière MRC Charlevoix
  • Gaétan Hudon, retraité, directeur général, MRC Montcalm
  • Guy Jauron, directeur général, MRC Memphrémagog

Et souligner le départ à la retraite de M. Mario Gagnon, directeur général, MRC Le Domaine-du-Roy et du directeur général de l’association des trois dernières années M. Jacques Laberge

Communiqué ADGMRCQ Hommage de longue carrière 2024

Source : ADGMRCQ

Québec, le 30 avril 2024 – L’Association des directeurs généraux des municipalités régionales de comté du Québec (ADGMRCQ) est heureuse d’annoncer la nouvelle composition de son conseil d’administration. Lors de son assemblée générale annuelle, tenue le 25 avril à Québec, des élections ont eu lieu aux postes de la présidence et de la vice-présidence ainsi qu’aux postes d’administrateurs de sept sections de l’Association.

  • Joffrey Bouchard, directeur général de la MRC L’Assomption, a été élu président de l’Association pour un second mandat;
  • Sylvain Berthiaume, directeur général et greffier-trésorier de la MRC Marguerite D’Youville, a été élu vice-président de l’Association pour un second mandat;
  • Marc St-Pierre, directeur général et greffier-trésorier de la MRC Deux-Montagnes, a été élu administrateur de la Section 2 (Laval et Laurentides);
  • Mme Édith Gravel, directrice générale et greffière-trésorière de la MRC Matawinie, a été élue administratrice de la Section 4 (Lanaudière);
  • Mme Cynthia Tardif, directrice générale et greffière-trésorière de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, a été élue administratrice de la Section 6 (Saguenay-Lac-Saint-Jean);
  • Mme Nathalie de Grandpré, directrice générale et greffière-trésorière de la MRC Minganie, a été élue administratrice de la Section 8 (Côte-Nord);
  • Mme Evelyne D’Avignon, directrice générale et greffière-trésorière de la MRC La Vallée-du-Richelieu, a été élue administratrice de la Section 10 (Montréal et Montérégie);
  • Jean-Maxime Dubé, directeur général et greffier-trésorier de la MRC Rimouski-Neigette, a été réélu pour un second mandat, administrateur de la Section 12 (Bas-Saint-Laurent);
  • David Bourdages, directeur général et greffier-trésorier de la MRC Avignon, a été élu administrateur de la Section 14 (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine);

Les administrateurs suivants complètent le conseil d’administration 2024-2025 :

  • Benoît Gauthier, directeur général de la MRC Les Collines-de-l’Outaouais, administrateur de la section 1 (Outaouais) et de la section 3 (Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec);
  • Mme Chantale Cormier, directrice générale et greffière-trésorière de la MRC L’Île-d’Orléans, administratrice de la section 5 (Mauricie) et de la section 7 (Capitale-Nationale);
  • Dominick Faucher, directeur général et greffier-trésorier de la MRC Coaticook, administrateur de la section 9 (Estrie) et de la section 11 (Centre-du-Québec);
  • Stéphane Bergeron, directeur général de la MRC Lotbinière, administrateur de la section 13 (Chaudière-Appalaches).

 

De gauche à droite : Sylvain Berthiaume, Evelyne d’Avignon, Marc St-Pierre, Chantale Cormier, Jean-Maxime Dubé, Cynthia Tardif, Joffrey Bouchard, Benoît Gauthier, Nathalie de Grandpré, David Bourdages, Édith Gravel, Stéphane Bergeron et Dominick Faucher.

 

Le président, monsieur Bouchard, a déclaré « Je remercie les membres de m’avoir accordé leur confiance en m’élisant comme président pour un second mandat. Je me réjouis de l’arrivée de nouveaux administrateurs et félicite les administrateurs qui ont été réélus pour un second mandat. Le conseil d’administration, avec le support de notre directeur général, M. Alain Lapierre, mettra tout en œuvre pour s’assurer de notre mission et répondre aux attentes de nos membres ».

L’Association tient à remercier M. Kamal El-Batal, administrateur sortant de la section Laval, Laurentides et Lanaudière, ainsi que M. Guy-Lin Beaudoin, administrateur sortant de la section Montréal et Montérégie, pour leur généreuse contribution à l’Association.

Source : ADGMRCQ

Depuis un bon moment, les MRC du Centre-du-Québec, dont la MRC d’Arthabaska, se préparent au développement de la filière batterie et des défis que cela comporte.

« On parle de milliers d’emplois à proximité de notre région. Il y aura nécessairement de la pression sur les périmètres urbains, tant pour les résidences que pour les industries », a souligné le directeur général de la MRC d’Arthabaska, Frédérick Michaud, lors de la séance d’avril du Conseil des maires.

Ce dernier a expliqué qu’un grand travail a été effectué jusqu’ici au Centre-du-Québec pour doter les MRC de moyens pour améliorer leurs outils de planification en lien notamment avec la disponibilité des terrains résidentiels,  industriels et autres, les phasages de développement, les stratégies d’identification.

« Un arrimage avec les partenaires du milieu est nécessaire, a fait valoir le DG de la MRC. « On a d’ailleurs consulté le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), le Centre de services scolaire, les organismes communautaires et la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région. On doit savoir ce qu’une région doit faire pour se préparer à l’accueil de nouveaux citoyens, de nouvelles entreprises de façon importante », a expliqué M. Michaud.

Ainsi, l’embauche d’une ressource en aménagement du territoire a été recommandée. « Cette ressource pilotera toute cette démarche d’identification des espaces urbains, ruraux, agricoles et industriels », a-t-il précisé.

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation a mis une enveloppe monétaire à la disposition de la Table des MRC. « Il y a de l’argent pour faire l’analyse des impacts de la filière batterie, mais des sommes sont aussi réservées pour chacune des MRC afin qu’elles puissent mettre à jour leurs outils de planification », a indiqué Frédérick Michaud.

Source : MRC Arthabaska

À l’occasion de l’édition 2024 du Forum des communautés forestières, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) est heureuse de vous partager la Déclaration lue devant l’auditoire réuni ce jour à Lévis pour échanger sur cet enjeu.

En effet, les communautés forestières sont actuellement très préoccupées par la gestion des forêts. Face à la diminution graduelle de leur pouvoir d’influence en la matière, les décideurs locaux sont inquiets. Pour mieux définir leurs priorités d’actions, les membres du Regroupement des communautés forestières et de la commission permanente de l’énergie et des ressources naturelles de la FQM ont, dans les derniers mois et à titre de porte-parole des régions forestières, entrepris une réflexion globale sur la forêt et le secteur forestier dans son ensemble.

Cette Déclaration est un signal fort de la nécessité de passer à l’action dès maintenant. Pour lire la Déclaration, cliquez ICI.

Source : FQM

La candidature de monsieur Vachon pour ce poste s’est imposée d’emblée puisqu’il occupe les fonctions de directeur du service Environnement et Parcs à la MRC des Laurentides depuis les trois dernières années, période durant laquelle il a su rapidement se démarquer par la maîtrise de ses dossiers, sa capacité de gestionnaire de projets, son souci du résultat, sa passion et sa collaboration avec la direction générale, ses collègues et les partenaires.

Titulaire d’un baccalauréat en biologie et d’une maîtrise en urbanisme, monsieur Vachon a acquis une connaissance approfondie des enjeux environnementaux et ruraux qui touchent notre région. Son parcours académique diversifié lui confère une capacité unique à aborder les défis complexes auxquels la MRC des Laurentides est confrontée.

Au cours des dernières années, il a chapeauté des projets d’envergure tels que la réfection du tronçon Sainte-Agathe-Mont-Blanc de la piste linéaire, de la revitalisation des terres publiques telles que le Parc Eco et l’Ancienne-Pisciculture.

La gestion de l’important dossier du Plan climat est également sous son giron.

Il accompagne les maires et mairesses à la prise de décision pour tous les dossiers environnementaux et principalement pour les comités internes sur l’adaptation et la mitigation du changement climatique, le comité GMR (gestion des matières résiduelles) ainsi qu’auprès des membres du conseil d’administration de la Société des Parcs de la MRC des Laurentides. Il siège également à titre de membre intérimaire à la Corporation du P’tit train du Nord.

Avant son arrivée à la MRC des Laurentides, M. Vachon a occupé les fonctions de directeur du service de l’environnement et de l’urbanisme pour la municipalité de Lac-Simon et occupé différents postes à la Ville de Longueuil et au Biodôme de Montréal, entre autres.

Monsieur Vachon accède au poste de directeur général adjoint en remplacement de Mme Mylène Perrier qui avait été nommée en 2022 et qui relèvera de nouveaux défis sous peu au sein de la MRC des Pays-d’en-Haut.

« En mon nom et celui du Conseil des maires, nous tenons à remercier chaleureusement Mylène pour son passage et son apport fort apprécié au sein de notre organisation. Sa prise en charge du service des TI et l’optimisation de façons de faire ont été ses principaux mandats qu’elle a su relever avec brio » affirme Mme Pelletier, directrice générale de la MRC.

L’entrée en fonction de M. Vachon est prévue vers le 27 mai prochain.

Source : MRC Les Laurentides

La ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, Mme Maïté Blanchette Vézina, se réjouit de la mobilisation qu’ont suscitée les Tables de réflexion sur l’avenir de la forêt au cours des deux derniers mois, soit du 13 février au 12 avril.

Après avoir annoncé des investissements majeurs en forêt lors de la mise à jour économique et dans le dernier budget, le gouvernement continue d’être en action et confirme son soutien à la filière forestière. Ce vaste exercice de consultation, devenu essentiel au lendemain de la saison des feux de forêt de l’été 2023, aura permis de recueillir des pistes de solution concrètes visant à améliorer la gestion et l’aménagement de la forêt québécoise pour les années à venir.

Un total de 499 participants et participantes aux diverses rencontres et de 541 participations via la plateforme Web ont été recensés.

Le rapport de la démarche consultative sera dévoilé au mois de juin 2024.

Faits saillants :
  • La Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, en vigueur depuis le 1er avril 2013, a fait l’objet de modifications à l’automne 2020. Selon les constats qui émergeront de l’analyse des résultats de la présente démarche, de nouvelles mesures pourraient être envisagées.

Source : MRNF